L’article de l’arroseuse arrosée

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas un ou une stagiaire mais bien une formatrice qui prend le micro sur le blog…

Pierre, Pauline, Nezli, Irianne et Geoffrey, pendant le bilan final de votre Léonardo vous m’avez fait remarquer que je vous avais demandé de faire le vôtre (de bilan), et négligé le mien, suggérant au passage une petite note de blog parce que bon… Je ne vous avais pas vus venir, mais enfin, c’est en somme, un cas classique de formatrice arrosée ! Mais c’est de bonne guerre alors j’ai relevé le défi.

J’ai cherché des photos pour illustrer notre parcours depuis septembre, et je me suis rendue compte que je n’en ai pas… Une photo cependant me revient à l’esprit : celle que j’ai prise de vous, en tout début de PPLC et par un beau matin de septembre dans la salle de formation du Clube. Moi sur la terrasse et l’œil collé au viseur, vous autour de la table, sourires plus ou moins assurés et pose déterminée… Clic !

Depuis cette photo, au fil des bémols, des couacs et des petites victoires, on en a fait du chemin ! C’est drôle et assez désarmant de retracer ce parcours et de comparer qui on est maintenant et qui on était alors, en mode travelling ou contre-plongée sur ce que chacun et chacune d’entre vous s’est et m’a appris.

Si je devais le résumer en peu de mots, je dirais………

Geoffrey, la concision et le pragmatisme tranquille. Pauline, le bon côté des choses. Irianne, la créativité en mouvement. Nezli, une pédagogie toute en douceur et les étoiles dans les yeux. Pierre, la fermeté dans la patience…

Mais autour de la table, il y avait aussi Annabéle (la détermination), JC (le cœur sur la main), Loubna (l’esprit combattant), Sélim (la gniak avec un zeste de citrorpamp)… Depuis, il y a aussi eu Hélène (la bonne humeur à toute épreuve), Alejandro et son flegme colombien… et bien sûr ceux et celles qui sont toujours là et qui n’en sont pas encore au bilan !

Mais vous les cocos, vous aurez toujours une place spéciale dans mon trombinoscope. Mes premiers Leonardos… La PPLC débutante, la découverte à tâtons et à la bonne franquette de l’accompagnement, l’envie de bien faire et les obstacles du manque d’expérience… Ah, si on refaisait tout ça maintenant ce serait bien différent !

Mais ce qui me frappe, en faisant ce bilan, c’est tout ce que vous avez réussi à faire ! Vous avez mené des projets intéressants pour vous et pour vos structures, alors bien sûr ça n’a pas été facile, alors bien sûr ça n’a pas été parfait, alors si alors ça, bien sûr ! Mais taberouate, vous en avez fait des belles choses ! Alors ce qui me frappe, c’est vraiment à quel point tout le monde a grandi. On a tous-tes avancé, et pendant le bilan, même si on est moins nombreux, on ne remplit plus la pièce de la manière. On peut dire que vous pris de la bouteille, et pas seulement au Bairro Alto ! Chapeau bas.

Alors maintenant, bon vent ! Voguez vers vos horizons respectifs et collectifs, et je vous souhaite que le voyage soit aussi beau que la destination. Revenez faire un petit tour par ici à l’occasion… Ou au moins envoyez des cartes postales de temps en temps !

Le mot de la fin sera donc Boa Viagem… e até já

Morgane

Advertisements

One thought on “L’article de l’arroseuse arrosée

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s