Le complexe d’Hendrix, a última parte / by Anne-Laure

Pas besoin de répéter les consignes de l’exercice. Thomas a très bien décrit le complexe de ce complexé d’Hendrix mort à 27 ans ; j’ai 27 ans… mas ok, je me lance !!

Gosto de bem experiementer o novo.

Et pourtant ça me met dans de ces états !

Eu gosto de estàr dans un milieu, a lugar, une peau que nào è minha.

Peu importe l’espace, qu’il soit real ou recréer. Na minhia imaginacao, na minha creacao, inventar…

L’important c’est le viagem. Mais o viagem dans l’açao et pas dans la pensée.

L’important c’est la découverte !

C’est creuser, chercher, gostar de.

J’explore l’interior et l’exterior de moi-même.

Eu estou a descobrir Fernando Pessoa : um extracto que eu gosto muito !!!!

«  Chacun de nous a son propre alcool. Je trouve assez d’alcool dans le fait d’exister. Ivre de me sentir, j’erre et marche bien droit (…) »

(Bon même si pour être honnête le vinho verde é muito bem !)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s