[Wo]Men vs Lisbonne

Quatre français, laissés dans la nature avec une liste d’objectifs et comme seule ressource une carte.

Vont-ils survivre ? La réponse dans la suite de l’article..

______________________________________

Le 05/12/16 à 14h30, 4 français (2 hommes et deux femmes) ont été lachés en plein Lisbonne avec seulement une carte et un crayon de bois. Après avoir été laissés pour compte, ils se dirigèrent vers la gare la plus proche. Le nom de la gare étais inscrit sur les arches. “Estação de Caminhos de Ferro do Rossio”, une gare datant du 19ème siècle, avec un style manuelin (Je tiens à remercier ma dictatrice Morgane pour ses informations.)

Eblouis par la beautée du lieu, ils ne purent s´empêcher de prendre ce batiment en photo, puis reprennent la route.

15320243_1830912240485135_676460215_n

  Ils montèrent une côte, puis deux, puis trois … Pas étonnant dans la ville aux 7 collines ! Un tag jonchais les mur d’un escalier, non pas un message comme beaucoup de tag dans Lisbonne, mais du Street Art qui donnait à ce lieu un charme inégalable. Par la suite, Morgane nous expliqua que ce tag à été commander par la mairie de Lisbonne. Depuis 2008 c’est une pratique assez courrante selon ces dire, mais j’ai toujours eu du mal à la croire, elle et son air espiègle…
Mais revenons à nos moutons, ou à nos Français. Ils s’amusèrent à imiter le tag, prendre des photos. Je vous laisse avec un de leurs clichés, c’est un regal pour les yeux !

15320490_1830912187151807_1801954276_n

(je ne sais pas pour vous mais je trouve le garçon três beau… Non ce n’est pas lui qui a écris cette article voyons…)

Plus tard, ils croisèrent un autre tag tout aussi beau, jugez par vous même !

15320405_1830912237151802_2088544303_n

Vous vous demandez surement “Mais, et le crayon de bois dans tout ça ?”

N’ayant aucune utilité de ce crayon, ils decidèrent de le troquer en espérant avoir un meilleur souvenir à ramener au Clube. Sur leurs route, ils croisèrent un jeune homme charmant, qui accepta généreusement de nous échanger notre crayon de bois contre une carte de fidélité. Il a surement du croire que nous mourrions de faim, suite au regard bestial de la cadette du groupe sur sa nourriture fraichement achetée… Cette personne accepta même d’imortaliser le moment !

15401455_1830912217151804_1253371674_n

Bien sur, une carte de fidélité comme souvenir n’est pas… satisfaisant.

La fine équipe française à donc continuer son chemin, toujours munit du plan de la ville, et d’une carte de fidélité.

36 escaliers plus tard ainsi que 16 crampes, ils arrivairent à la place de Lisbonne. Ils apperçoivent au loins des Tuk-Tuk, un véhicule local qui à connu une reél expansion en 2013. (Morgane est une vrai encyclopédie humaine ma parole !) Des gens fort sympathique, qui ont même deranger un de leurs véhicule pour leurs permettre de se rendre dans un lieu avec une vue extraordinaire ! Un conducteur de Tuk-Tuk leurs à même echanger leurs carte de fidélité contre un mousqueton ! Des gens formidables.

Avant de partir, ils ont quand même tenu à immortaliser leurs échange, voici le cliché.

15401365_1830912273818465_1930026677_n

Mais soyons d’accord, un mousquetons n´a rien d’un souvenir !

Ils arrivèrent donc en Tuk-Tuk à l’un des points culminants de la ville, le “Graca Miradouro” un endroit avec une vue aussi splendide que Magda ! (si je peu obtenir un emploi au clube grace à cette phrase…)

Le lieu offre un point de vue sur un large panorama de la ville, ainsi que sur le “Rio Tajo” en second plan. Ils rencontrèrent aussi un homme qui buvais un verre de vin non loin de la, qui accepta généreusement d’échanger le mousqueton contre une carte postal.

Je vous laisse avec leurs clichés.

La petite troupe decide donc de reprendre la route, Lisbonne comporte tellement d’endroit à visiter !

La fatigue commençait à ce faire sentir, mais ils refusaient catégoriquement de ce laisser abattre.

Après quelques minutes de marche, le “Panteão Nacioal” nous tendais les bras. Un immense batiment, une architecture qui en raviras plus d’un. Malheuresement les français n’eurent pas la possibilités de le visiter.

Admirez par vous mêmes.

15355896_1830912190485140_2101967714_n

Admirable non ?

Le soleil commencer à tomber, leurs petit groupe decide donc de rentrer, Heureux des paysages et monument découvert, mais ils restaient sur leurs faim.

 Par chance, sur le chemin du retour, ils tombèrent sur la mosaïque de la Rua de São Tome, une mosaïque rendant hommage à la célebre et disparue chanteuse de classique, Amalia Rodriguez.

15355902_1830774873832205_118543460_n

Avant de finir ce texte (ENFIN)

Je tenais quand même à écrire quelques lignes

Je tiens à remercier Morgane, qui nous apporte des cour de portugais au quotidien, ainsi que des informations, et m’excuser pour toutes les vannes tout au long de l’article (Qui aime bien chatie bien)

A toute l’équipe du clube qui nous soutiens chaques jours depuis notre arrivée.

A Rafaellä qui nous a former et accompagner au Portugal.

Et tout particulièrement à l’association Léo Lagrange qui nous ont permis de vivre cette expérience hors du commun.

Au nom de tout le groupe, je tiens à vous dire un immense

MERCI !

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s